La fabrication permanente

Un espace dédié aux activités de la coopérative

Hébergé dans un premier temps dans les locaux de l’Association SOLIDARITE MARATHON DES SABLES (SMDS), la Coopérative Beija dispose aujourd’hui d’un local spécialement dédié à la fabrication des produits.

Situé au cœur du quartier d’ISFOUTALIL de Ouarzazate, ce local est loué par fabricationl’association SOLIDARITE MARATHON DES SABLES et dispose de deux pièces principales, d’un coin cuisine et de sanitaires. 

Il est entretenu et aménagé par les femmes elles-mêmes qui ont bien investi les lieux en les décorant.

 

Des équipements collectés grâce à de généreux donateurs

Pour réaliser les différentes créations, les femmes disposent de 6 machines à coudre -dont 3 électriques – léguées à la Coopérative sousMétier à tisser forme de dons en nature et rapportées de France, d’un métier à tisser pour l’utilisation duquel les femmes ont suivi une formation adaptée et prise en charge par l’association SMDS ; ce matériel a été transporté gratuitement par les camions de la société CIMBALY organisatrice du MARATHON DES SABLES.

Les locaux sont aussi équipés de boites de rangement hermétiques pour entreposer matière d’œuvre et produits finis à l’abri du sable.

Enfin, un ordinateur portable est également mis à disposition par SMDS afin de faciliter la gestion des stocks, le suivi des dépenses et des recettes, et toute la comptabilité liée à l’activité : une tache dévolue à Rhita, jeune Vice Présidente qui sait manier le clavier avec dextérité.

La matière d’œuvre locale

Les femmes utilisent essentiellement des matériaux locaux et /ou de récupération.
La fibre de cactus obtenue à partir de l’aloès vera est teinte au Maroc selon des procédés artisanaux.
Cette matière purement végétale est appelée aussi soie végétale.
Elle est utilisée dans la fabrication de la majeure partie des bijoux fantaisie mais sert aussi au tissag  et plus spécialement à la fabrication du sabra.

Le sabra est un tissu qui ressemble à la soie par son aspect et son toucher, d’où l’appellation « soie végétale ».

Echeveau

Les sacs d’emballage sont récupérés chez les boulangers ou épiciers locaux et servent à la réalisation des pochettes et autres cabas.

La Vannerie

C’est l’artisanat le plus ancien du Maroc, à l’origine uniquement réalisé par des hommes, la vannerie est aujourd’hui également fabriquée par des femmes qui sont devenues expertes de cet artisanat.
Plusieurs fibres sont utilisées pour la création de la vannerie :

  • LE PALMIER

Le palmier dattier est une ressource naturelle au Maroc. Ses feuilles sont pennées, finement divisées et longues de 4 à 7 mètres.
Présent en quantité importante, ses feuilles doivent être coupées régulièrement pour qu’il puisse grandir. Elles sont recyclées et permettent de réaliser de nombreux articles à usage domestique.
Cet artisanat participe donc à la croissance de l’arbre et s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’écologie.

  • LE PLASTIQUE

Une vannerie d’un genre nouveau a fait son apparition. Fabriquée non plus à partir de matières végétales, mais avec du plastique, elle concurrence désormais la production traditionnelle et contribue à recycler une matière particulièrement polluante pour l’environnement.
La matière plastique permet aussi une utilisation sans préparation particulière car elle est souple, et souvent déjà teintée à l’inverse de la feuille de palmier qui nécessite un séchage, un découpage en fines lanières, un trempage dans l’eau pour les assouplir et parfois des opérations de teinture.

Des modèles à créer

La ligne des produits est définie par les membres de l’association SMDS en laissant à chacune des dames de la Coopérative, la possibilité d’exprimer leur savoir- faire et leur sens esthétique. L’aide bénévole de stylistes est toujours appréciée pour développer la créativité et valoriser les produits de la coopérative.

Les couturières

La production s’adapte aux événements particuliers qui se produisent ponctuellement à Ouarzazate comme le MORROCO SOLAR FESTIVAL dont la première édition s’est tenue du 17 au 19 octobre 2014.

Elle évolue enfin vers la fabrication d’articles spécifiques réalisés sur commande. Comme par exemple des étoffes tissées pour le transport du pain du domicile au four collectif du village : la pâte gardée au chaud pendant le transport n’est pas altérée et sa cuisson est réalisée dans les meilleures conditions.

Publicités

1 réflexion au sujet de “La fabrication permanente”

  1. comment faire pour acheter de la soie sabra j’habite en France et ne trouve pas votre soie
    je suis brodeuse et serai heureuse d’obtenir une reponse de votre part
    remerciements
    simone

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s